L'immobilier à Bordeaux
25 Juin

Vente d’un appartement à Bordeaux : le prix du m2 en hausse de 1,6% sur les 3 derniers mois selon SeLoger.com

SeLoger.com  vient de publier son baromètre mensuel des prix de l’immobilier constatés à la mise en vente et à la mise en location, sur l’ensemble du territoire français. Au niveau de la tendance sur les  ventes d’appartements anciens, Roland Tripard explique : “Malgré des taux historiquement bas et des prix qui amorcent une (trop ?) lente décrue dans la plupart des grandes villes de France, les Français restent frileux face à l’achat immobilier. On constate une baisse de 10% du nombre de compromis de vente signés au mois d’avril par rapport à avril dernier ».

Vous êtes propriétaire d’un appartement à Bordeaux que vous souhaitez mettre en vente  ? Ou alors, vous recherchez à acheter un studio avec vue dans le centre-ville de la capitale d’Aquitaine ? Qu’en est-il de la situation immobilière, pour la location des appartements anciens dans le chef-lieu de la Gironde ?

À Bordeaux, le prix du m2 acheté  au 31 mai 2014, selon le baromètre Seloger.com était de 3 267  euros en hausse de 1,6 % sur les 3 derniers mois. Sur un an, la tendance est toutefois moins forte  avec un prix du m2 vendu qui gagne 0,7  % par rapport au 31 mai 2013. Si l’on compare ces résultats avec ceux des grandes communes françaises, notamment sur l’évolution depuis 3 mois, Bordeaux se classe second juste derrière Marseille, qui a connu une augmentation du m2 de 4,9 % sur la période. La baisse des prix la plus marquée sur trois mois concerne Paris et Lille (-0,6 %). Dans la capitale, le prix moyen au m2 passe sous la barre des 10 000 € (9 160 €/m2), avec un recul des prix sur un an de -3,1 %.  À Toulouse, la baisse des prix est de -0,4 % sur trois mois, à 2 949 €/m2 ; à Nantes elle est de -0,3 % (2 813 €/m2). À Lyon les prix restent stables sur trois mois à 2 942 €/m2 et fléchissent seulement de -0,2 % sur un an. À Nice la baisse des prix est de -0,1 % en trois mois et de -0,9 % sur douze mois, à 4 061 €/m2. À Grenoble les prix grimpent de +1,7 % en trois mois (2 471 €/m2), mais baissent sur un an (-2,4 %). Enfin à  Strasbourg les prix sont en légère hausse (+0,54 % en trois mois et +0,7 % sur un an) à 2 853 €/m2.

P.N. / BazikPress © Pictures news – Fotolia.com

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée