L'immobilier à Bordeaux
15 Déc

Le point sur l’immobilier avec votre agence de Bordeaux et la FNAIM

Vous rêvez d’acheter une maison à Bordeaux, avec vue sur le port ? Ou encore un appartement dans le centre-ville de la capitale girondine, proche de tous les services ? N’hésitez pas. Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas (en 15 ans, ils ont baissé de 55,5%). C’est donc le bon moment d’investir. Toutefois, attention, ne vous leurrez pas : si les taux très peu élevés permettent de faire de bonnes affaires, la surface achetable a baissé, car les prix ont beaucoup évolué ces dernières années. Vous avez un projet ? Vous voulez faire le point sur le marché immobilier ? Votre agence immobilière de Bordeaux est là pour répondre à vos questions et vous donner aussi quelques informations sur la situation du marché.

Selon la FNAIM, le marché immobilier en 2014 est resté stable et le volume de vente s’est maintenu : + 0,3% par rapport à 2013. Environ 720 000 logements ont été vendus au cours de l’année 2014 contre 718 000 en 2013. Un chiffre encore bien en dessous de celui de 2011 (802 000) mais honorable. En Aquitaine, les ventes ont elles aussi progressé de 0,3%. Elles ont été de 40 773.

Toujours selon la FNAIM, le prix du m2, pour les appartements anciens à Bordeaux a été celui qui connu la plus grande progression sur un an en France avec une hausse 4.5% pour un prix unitaire de 3 571 euros. En seconde place, arrive Strasbourg, ou le prix du m2 a augmenté cde 2,5 % sur la même période. Sur l’ensemble de l’Aquitaine, la tendance est également à la hausse avec un m2 à 3 246 € (+1,4%) pour les appartements anciens , mais est en baisse de 1,7 % à 1 944 € le m2 pour les maisons anciennes.

Vous voulez savoir, comment se comporte le marché immobilier de manière plus localisée, dans le quartier que vous convoitez par exemple ? Poussez donc la porte de votre agence immobilière de Bordeaux pour en savoir plus. Sachez aussi que l’allongement de la durée moyenne d’emprunt (sur 13 ans, elle a augmenté de 26.7%), conjuguée à la baisse des taux, a permis, à la fois, de compenser le renchérissement des biens immobiliers et d’accroître les capacités d’achat des ménages. Le bon moment d’investir donc !

P.M. / Bazikpress © Yvann K – Fotolia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée